Naruto Légends

Alors que le monde va changer, la guerre approche, où irez vous ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...

Aller en bas 
AuteurMessage
Yume Usaku
Ame
Ame
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 25
Localisation : Devine...
Rang : Bras droit du Amekage
Villages : Ame =3
Arme : Kunais et Shuriken ...
Ryos : 500
Prime BingoBook : 0 Ryos
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Mar 5 Aoû - 17:41

Yume s'était levée se matin là avec un horrible mal de crâne. Depuis plusieurs jours elle dormait dans une pauvre cabane couleur bois pourri, dont le plafon aux nombreux trou laissaient passer la pluie. La jeune femme soupira lourdement en se relevant. Il pleuvait à grosses goûtes, comme vache qui pisse. Elle avait les cheveux en bataille, de grands cernes bleuté sous les yeux, et un air complètement crevé. Et c'est ce qu'elle était. Elle était complètement K.O. Elle revêtit un pauvre petit pantacourt large couleur noire, un maillot de la même couleur qui moulait parfaitement sa poitrine avantageuse et généreuse. Elle semblait complètement perdue. A vrai dire, elle n'avait pas hérité du meilleur sens de l'orientation qu'il soit. Mais bon, on ne peut pas tout avoir Yume... Cela dit, elle n'en avait pas besoin. Elle savait qu'elle pourrait quand même trouver un bon moyen de sortir de cette interminable forêt qui la séparait de là où elle était sencée aller... Elle "coiffa" ses cheveux en les repoussant en arrière, et les attacha en haute queue de cheval. De longues mèches folles ne s'attachèrent pas mais Yume s'en fichait. C'était même à se demander si elle avait remarqué que ses cheveux étaient mal coiffés... Malgré cette coiffure mal faite, Yume était toujours aussi sublime, mais elle ne le voyait pas et ne faisait rien pour. Enfin si, elle se lavait les dents et le visage le matin et elle attachait ses cheveux pour ne pas être génée et s'habillait pour ne pas se trimballer à poil partout. Sinon elle se fichait éperdument de son pauvre petit physique. Elle s'étira, et ne pensait dés lors qu'à une chose : sa mission. En fait, ce n'était pas vraiment une mission officielle, juste un but qu'elle s'était fixé. Et oui, Yume arrivait quand même à se fixer un pauvre petit but dans sa monotone vie. Heureusement, sinon, comment s'en serait-elle sortie? La belle brune prit sa sacoche de kunaï et sortit du cabanon. Elle prit aussi son maigre sac dans lequel étaient regroupé de faibles provisions et quelques vêtements. C'était tout ce dont elle avait besoin, et de rien d'autre. Bien qu'autrefois elle eut tout ce qu'elle voulait, aujourd'hui c'était on ne peut plus différent. Elle s'était habituée très rapidement lorsqu'elle était passée du stade "je suis pourrie gâtée" au stade "j'ai rien pas d'maison, et pu d'famille". Peut être même un peu trop vite... Yume regarda le cabanon avec sang froid et tira un parchemin explosif de sa poche. Bien entendu, avec la pluie, le bois était mouillé ce qui mettrait du fil à retordre à l'explosion. Et c'était pour ça que Yume avait décidé de partir ce matin là. Tout simplement parce que le bois était mouillé et que ça limittait les risques d'incendit de forêt, et que l'explosion serait moins forte et le feu produit par le bois mouillé était tout au plus aussi important que celui provoqué par un simple feu de camp.

Il y avait deux raisons qui faisaient que Yume voulait faire brûler ce cabanon. La première était qu'elle ne voulait pas laisser de traces de son passage. la deuxième était qu'elle avait enfin réussit à dérober le rouleau dans lequel était scellé la technique utilisée par sa mère quatre ans auparavant. Et Yume ne voulait naturellement que quelqu'un le découvre. Elle était allée le chercher dans une contrée lointaine dont elle ne se rappelait pas le nom. Elle avait infiltré le personnel ménagé, en tant que femme de ménage. Elle s'était déguisée pour l'occasion en femme de vingt-cinq ans, s'était fabriqué de faux papiers. Dans son "travail" elle s'appelait Marie-Anne, elle était française, étudiante en droit, qui avait besoin d'un peu d'argent pour pouvoir payer un loyer. En fait, elle n'avait qu'un but, se rapprocher du patron, qui était un homme important dont elle ne se souvenait plus non plus. Elle n'avait que seize ans à l'époque, mais c'était suffisant pour pouvoir mettre en oeuvre toute sortes de combines. Résultat, elle avait dû attendre un an. Oui, toute une année pour gagner la confiance d'un homme qui la laissait faire dorénavant le menage où elle voulait. Et elle ne s'était pas génée pour aller chipper tout ce qui l'intéressait. Yume était une bringante, qui avait apprit que la seule loie dans le monde ninja c'était "tuer ou être tuée". Et elle n'avait pas tort. Enfin bref, toute cette petite histoire juste pour dire qu'elle avait en réalité caché le rouleau soigneusement déchiqueté dans les "murs" du cabanon, juste en dessous de là où se trouvait à présent le parchemin explosif... Elle eut un bref sourire, celui de la vengeance enfin accomplie. Oui, Yume était égoïste, mais elle en avait eu marre de toujours être là pour les autres et se faire trahir par la suite ! Peut être un jour qu'elle trouvera quelqu'un qui ne sera heureusement pas comme ça et qui arrivera à lui faire avoir le même sourire qu'elle avait eu autrefois pour son cousin... Yume secoua la tête. Il ne fallait plus qu'elle pense à Noeru. Il était mort à présent, et elle ne devait plus penser à lui. Plus jamais. Le passé appartient au passé, le présent au présent et le futur appartient à... Aucune idée.

Yume se mit en marche, bercée par les heureux chants des piafs. Heureux piafs qu'elle aurait bien envie de zigouiller là maintenant tout de suite. Elle détestait plus que tout les cri affreusement aigüe des oiseaux. ca l'horripilait. Enfin, c'est ce que disait la barrière de pierre qui se trouvait autour de son coeur. Oui, Yume était un iceberg, et alors? Ce n'était pas sa faute si les gens avaient tous été de pauvres abrutis envers elle! Enfin bon, dans un sens, elle devait remercier cette combine d'avoir fait qu'elle puisse naître. Ou pas. Elle lança un shurriken sur un oiseau. Aussitôt, tous les chants cessèrent et elle retrouva le calme de la forêt. Le seul son qu'elle entendait à présent était celui de la respiration des arbres sous cette pluie battante qui tombait sans relache... Elle soupira et se remit en route. Elle avait utilisé un shurriken pour rien et ça, ça l'énervait au plus haut point ! Elle savait très bien que dans un combat, ce qui faisait la différence, ça pouvait être un seul shurriken, une arme, une seule seconde qui pouvait faire toute la différence. Et cette seconde, elle venait de l'utiliser pour un oiseau... Bravo Yume ! La jeune femme regardait autour d'elle, un air complètement désabusé sur le visage. C'était la première fois qu'une autre expression que l'indifférence venait orner son visage depuis plusieurs mois. Mais c'était pour une bonne raison. C'était tout simplement parce qu'elle avait l'étrange impression d'être suivie. Une impression qu'elle ne supportait pas, mais alors pas du tout ! Elle s'arrêta, un regard dure et froid sur le visage. Elle se retourna et apperçut un groupe de ninja qui semblaient tous plus ivre les uns que les autres

* Super pour des ninjas... * pensa Yume en soupirant.

Mais quelque chose faisait qu'elle restait bien sur ses gardes. Elle était sûre et certaine qu'il n'y avait pas que cette bande de gigolo sans intérêt dans la forêt. Non, il y avait quelqu'un d'autre. Et c'était une personne nettement plus effrayante... C'était une de premières fois de sa vie où Yume de nature orgueilleuse et courageuse se laissait impressioner. Mais le chakra de cette personne, sa consistence, lui indiquait que c'était une personne fière, et puissante. Mais le problème, ce n'était pas son chakra. Non, c'était son aura. Et pour qu'un individu réussisse à cacher aussi bien son aura que lui, il devait sans doute être aussi puissant qu'un sannin. Si ce n'est plus. Elle regarda avec froideur la bande devant elle. Ces rigolo, elle s'en fichait. Mais par contre, elle sentait bien qu'ils la regardaient comme une proie de premier choix, comme de la viande. Elle se tourna vers eux, l'attention toujours rivée sur la personne étrangère, et leur dit calmement, avec froideur :

- "Foutez moi la paix. Si vous voulez aller matter, y'a des geïsha un peu partout dans les villages voisins. Et elles, elles seront ravie de voir des mecs qui puent l'alcool à cinq mètres."

Bien sûr que c'était de la provocation, mais dans l'état dans lequel ils étaient, que pouvaient-ils lui faire? Rien, mise à part gerber tout ce qu'ils ont dans l'estomac. Et c'est ce qui se passa. Elle avait déjà eu affaire à ce genre de mecs, et elle savait très bien qu'ils ne pouvaient rien faire quand ils étaient tous bourrés... Indifférente à leur pauvre sort, elle se tourna et continua sa marche. De toute façon, si l'un d'eux étaient en train de mourir, c'était son problème. Enfin, c'est ce qu'elle aurait clamé haut et fort après l'avoir soigné... Yume était une personne étrange, je vous l'accorde ! La brune se frotta le front, essayant tant bien que mal de trouver l'origine de ce chakra. Mais c'était comme si cette présence l'envellopait de tous les côtés... Elle ne comprenait plus rien et était dépassée par les évènements... Elle soupira, et décida de continuer quand même sa marche. Mais elle n'aimait pas tourner le dos comme ça. Elle n'avait pas d'yeux derrière la tête et pour une fois, elle aurait adoré avoir une vision à 360 degrès. Ca aurait été génial... Elle poussa un soupire de soulagement lorsqu'elle vit la porte d'entrée du village Ame. Enfin, elle était enfin arrivée. Mais cette présence semblait approcher d'elle. Elle n'avait pas la moindre peur contre lui, ou elle. Elle était juste impressionée. Rien qu'impressionée.

- "Montrez-vous."


Un "montrez-vous" tout simplement. Elle ne lui disait pas avec argne, elle ne voulait pas se battre, elle ne l'avait pas dit d'un ton suplicateur. Elle l'avait juste dit comme ça, histoire de voir qui pouvait se cacher derrière autant de présence. En fait, elle était juste morte de curiosité. Mais si personne ne se montrait, elle soupirerait et pousserait la porte du village sans plus.

_________________


Merci grande soeur !

Strani amori che •
Fanno crescere •
E sorridere tra le lacrime •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Uchiwa
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Rang : Amekage
Villages : Ame
Arme : Katana à chakra/Katana spéciaux/Poings américains/Kunais à doubles lames ...
Ryos : 10 000
Prime BingoBook : 1000 Ryos
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Mar 5 Aoû - 18:01

Je te répond demain ou se soir =D !


Sinon je te met comme bras droit =D ! va faire ta fiche technique ^^

_________________






Akira gentil Akira méchant



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-rpg-naruto.forumactif.biz
Yume Usaku
Ame
Ame
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 25
Localisation : Devine...
Rang : Bras droit du Amekage
Villages : Ame =3
Arme : Kunais et Shuriken ...
Ryos : 500
Prime BingoBook : 0 Ryos
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Mar 5 Aoû - 18:03

Thanks chef =P !

_________________


Merci grande soeur !

Strani amori che •
Fanno crescere •
E sorridere tra le lacrime •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Uchiwa
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Rang : Amekage
Villages : Ame
Arme : Katana à chakra/Katana spéciaux/Poings américains/Kunais à doubles lames ...
Ryos : 10 000
Prime BingoBook : 1000 Ryos
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Mer 6 Aoû - 19:50


  • - Papa pourquoi il faut se battre ?

    - Parce que c’est la loi du plus fort mon fils



    Une lumière, une sortie, un chemin … L’homme veut toujours trouver sa voix ! Sa route, pour pouvoir la tracé sa voix

    J'ai toujours regardé le ciel sans jamais pouvoir l'atteindre ... Pourquoi somme nous si impuissant fasse à des choses si futile tel que la mort ?? Je ne sais pas et sans doute ne le serai jamais ....
    Mais grâce à des choses que certain trouve sans valeur j'ai trouvé le chemin me menant a se ciel sans issu possible que je croyais intouchable de ma main de simple mortel.
    L'amitié, l'amour, la confiance, la sincérité, la sagesse, le respect et ces autres types de valeur où certain se noyé dedans se croyant l'égal des Dieux je m'en suis peu à peu rapprocher en grandissant et désormais je suis ma route par delà celles des autres. Ma route se résume a touché et volais près de se ciel dont les nuages représente la vie, inutile pour vous, indispensable pour moi, ma route me donne des ailes et me permet de m'évadé un temps soit peu de se monde que l'homme saccage d'année et année
    Je le sais que trop bien désormais , nous avons tous une route , un esprit qui nous guident dans nos choix et nous permet de devenir maître de notre destin et non de le subir, un jour peut être je rencontrerais ce rois qui garde ma route un jour .... Nos routes sont toutes différentes croyais le où non, il y a celle du feu qui brûle d'ardeur et de passion, celle de la nuit qui permet de danser par delà les ténèbres invisibles de nos âme, celle des roses qui peuvent être noirs, rouge ou encore blanche et j'en passe et des meilleurs ....
    Ma route, celle du ciel je la suivrais et jamais ne tomberais tant que dans mon coeur je resterais fidèle à mes convictions ....
    Je vous laisse reprenant ma route inlassablement voguant sur les mers de propre sang ....
    Sa voix, celle de devenir un exemple et un ange parmi les étoiles. Ange aux ailes d’or et d’argent.

    Pourquoi faut il se battre ? Pourquoi faire couler inutilement du sang sur une lame vierge et la faire devenir un pêcher. Pourquoi tant de violence ? Nous ne pouvons pas tout juste nous sourire en silence, et s’asseoir sur un banc, pour manger des bonbons en rigolant observant ce ciel et la Lune qui ne s’aura pas la reflet de nos actes de barbarie ? Tout cela n’est il pas possible ?
    Juste un monde de paix sans injures, avec comme seul patrie, nos cœurs unis ? Sans un fou qui veut détruire cette paix ? Non vraiment, pourquoi se déchiré le cœur pour juste le pouvoir ? Sa ne vaut pas la peine, restons égaux, et restons nous même dans un monde de paix




    Akira se trouvait dans son bureau, regardant les parchemins que possédait l’ancien Amekage Hikari Tyromayou , après tout, il l’avait tué pour prendre le pouvoir, un vrai cou d’état et le peuple du village de la pluie avait peur de lui, ils le craignaient plus qu’autre chose, à lui maintenant de conduire son village, de se faire accepter comme un homme de valeur et non un meurtrier

    Son destin est entre ses mains !

    La pluie fracassait les carreaux de son bureau quand quelqu’un frappa à la porte, Akira, habiller d’un simple jean noire, une chemise blanche détacher en haut et le col mal mit avec par-dessus une veste noire pas attacher, ses cheveux noires flottaient et cachaient ses yeux couleurs du fond des océans. Une boucle d’oreille pouvait se distinguer sur son oreille droite. Le jeune homme se leva regardant un ninja rentré qui trembler un peu. En apparence, le jeune Uchiwa n’avait rien d’un combattant, même pas d’un ninja, juste d’un jeune



    - Amekage-sama … Une nouvelle arrivante est aux portes

    -
    Bien, vous pouvez disposez j’arrive

    Akira prit donc ses affaires, enfin, juste un katana qu’il attacha avec les passants de sa ceinture noire en cuire avant de disparaître pour apparaître juste devant les portes, le vent soufflait, la pluie persistait ardemment, il vit alors la fille en question, il ne devait avoir que quelques années de plus qu’elle, à peine. Akira s’approcha, les mains dans les poches vers la jeune femme. Au final, il releva son visage lentement sans sourire, le regard plonger dans le sien dans le plus grand silence :


    - Enchanté, je suis Akira Uchiwa, l’Amekage

_________________






Akira gentil Akira méchant



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-rpg-naruto.forumactif.biz
Yume Usaku
Ame
Ame
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 25
Localisation : Devine...
Rang : Bras droit du Amekage
Villages : Ame =3
Arme : Kunais et Shuriken ...
Ryos : 500
Prime BingoBook : 0 Ryos
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Jeu 7 Aoû - 17:09

Yume ne put s'empêcher de détailler de la tête aux pieds ce garçon imposant. Il semblait plus vieux qu'elle, plus grand aussi. Mais en plus d'être sans doute incroyablement fort, il était en plus de ça incroyablement beau. Elle en était même légèrement intimidée. Pas beaucoup, mais un petit peu quand même. Non, elle n'avait pas peur. S'il avait voulu la tuer, elle l'aurait senti directement, et il aurait profité du fait qu'elle ai baissé sa garde pour l'attaquer. Il avait des cheveux noirs comme le geai qui retombait sur des yeux bleue océans. Elle faisait tache à côté de lui niveau beauté. Enfin, c'est ce dont elle était persuadée. Elle ne détacha pas son regard vairon de celui de son interlocuteur. Il s'était présenté comme étant le Amekage. Ca ne surprit pas vraiment Yume. Vu la puissance qu'il dégageait, elle s'en était doutée. Dans ce stupide village, il n'y avait aucune puissance égale à celle-ci, elle le sentait. Elle se serait pas surprise par ailleur si l'Amekage était crain, voir détesté dans tout le village. Ca aurait été plus que logique. Elle avança d'un pas, puis d'un autre, pour n'être finalement plus qu'à moins de deux mètres de celui qui était à partir de maintenant, son nouveau chef. Amekage ou pas, elle devrait travailler avec lui.

* Uchiwa... Akira... Amekage... Okay... Génial... J'vais pas m'ennuyer ici... J'le sent ! *

- "Usaku Yume. Enchantée. Je suppose... Que vous êtes mon nouveau "chef" ?"

En posant sa question, sans aucune sorte d'émotion dans la voix, elle avait haussé un sourcil et n'avait pas détaché son regard du sien, comme si elle en était hypnotisée. Il avait l'air froid, dure, derrière ses yeux bleus, mais il inspirait confiance en quelques sorte. Allez savoir pourquoi, c'est l'impression que notre jeune ninja avait. Enfin, il faut dire que ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre un Amekage sapé comme un jeune de son âge. Elle se mit en colère contre elle même. Elle ne pouvait pas se permettre se s'intéresser à qui que ce soit, pour n'importe quelle raison, sous prétexte qu'il est plutôt bien foutu ! Y'a des jours, où elle s'exaspérait elle même. Oui, je vous le confirme, Yume était une femme bizarre qui arrivait à se haïr rien que pour son comportement. A part ça, mis à part le fait qu'elle avait tué toute sa famille, elle était une femme absolument normale. Un peu glaciale, mais normale.

La pluie avait cessé, au grand bonheur de notre jeune ninja. Elle n'aimait pas la pluie, mais le soleil non plus. En fait, elle n'aimait rien. Comme ça s'était vite réglé. Elle avait horreur du soleil, de la pluie, du vent, de la neige. En fait, s'il n'y avait ni pluie, ni vent, ni neige, ni soleil elle était a peut prêt de bonne humeur. Et figurez-vous, que c'est exactement ce qu'elle était. Oui, elle était de bonne humeur, derrière son apparenceblazée et indifférente qui avait l'art d'énerver toutes les personnes qui la rencontraient. Dans un sens, c'était tant mieux pour elle. Au moins,avec ça, elle était quasiment sûre de ne pas être victime de faux-culs, et donc, moins de remords après si elle doit tuer ces personnes par la suite.Et oui, c'est pas parce qu'on ets un iceberg qu'on ne ressent pas quelques remords de temps en temps. Sauf que, Yume n'en avait pratiquementjamais. Le seul remord qu'elle eut un jour fut celui d'avoir tué Noeru. Ca, elle n'aurait pas dû le faire. Mais bon, trop tard. Ce qui est fait est faitet on ne peut pas changer son passé. Mais on peut contrôler le futur. Et c'est ça qui lui permettait de tenir le coup. L'idée qu'un jour, ellepourrait enfin manoeuvrer elle même son propre destin l'aidait à tenir. Peut être qu'un jour, notre glaçon finira par rencontrer LA personne qui saura lire en elle. Même si pour le moment, c'était pas vraiment vraiment gagné... Héhé...

La pluie a toujours été le reflet des larmes des morts, lui avait-on dit. Le pluie a toujours été le reflet des regrets qu'épourvent ceux qui ont quitté ce monde. Et Yume esperait de tout coeur que les personnes qui avaient eu la mauvaise idée de croiser sa route le regrettaient bien fort. La vie n'avait pas été tendre avec la jeune brune ces quatre dernières années. Elle n'avait fréquenté que quelques personnes, qui n'étaient pour la plupart plus de ce monde depuis belles lurettes. Et les autres, elle avait fait en sorte qu'elles oublient qu'elle existe. Elle s'était effacée de leurs vies petit à petit, comme si de rien était. Au lieu de la voir trois fois par semaines, il ne la voyaient plus qu'une fois, puis une fois tous les mois pour finir par ne plus jamais la voir. Et c'était tant mieux pour tous le monde. Après tout, qui pourrait aimer une jeune femme comme elle? Qui pourrait aimer quelqu'un d'aussi orgueilleux, égocentrique, qui ne faisait aucun effort pour plaire aux autre, qui ne parlait jamais, qui souriait encore moins? Réponse : personne. Niet. Nada. Nothing. Pourquoi? La réponse est bien simple comparé à la complexité de cette question. Les hommes, les femmes, les enfants, refusaient tous de tisser ne serait-ce qu'un petit lien d'amitié avec les gens qu'ils qualifient de "fou" ou de "bizarres". C'est ce à quoi réfléchissait Yume, soudain prise par un élan de philosophie assez impressionnant étant donné qu'elle n'aimait pas se compliquer la vie pour rien. Oui, elle pensait à la mentalité des pauvres humains qu'elle détestait presque autant qu'elle, au lieu de trouver un truc à dire. Par chance, ce "truc-à-dire" arriva assez rapidement, et assez naturellement par rapport à ce qu'on avait pu penser.

- "Permettez-vous que je vous appelle Akira, tout simplement?" demanda, curieusement Yume.

Bien entendu, sa question, tout le monde ne devait pas passer son temps à la lui poser. En fait, s'il lui répondait qu'il préfèrerait qu'elle le vénère, ou qu'elle le nomme "Amekage", elle se serait dit qu'elle ne s'était que trompée sur le compte du jeune beau brun qui se tenait devant elle. Ou devant qui elle se tenait, selon les points de vue extérieurs. Sa question était bizarre, comme elle, mais elle laissait à réfléchir. Préféreriez-vous perdre votre identité face à un stupide titre, ou bien avoir quelqu'un à vos côtés qui vous rappelle que vous n'être qu'un être mortel, comme tous ceux sur cette terre, et que vous ne devez pas vous monter la tête avec votre "couronne de laurier" qui repose sur votre crâne? Cette question prouvait aussi que, Amekage ou pas, Yume n'allait pas se monter la tête parce qu'elle "assisterait" le grand le puissant, le meilleur ninja de tout le village de Ame. Et ça, si vous voulez mon avi, c'était le signe d'une grand loyauté envers son prochain. Ce qui était étrangement étrange venant de Yume tout de même. N'oublions pas que ce bout de femme était sencée ne faire preuve de loyauté envers personne d'autre qu'elle même. Mais bon, disons qu'il y a un début à tout. Même à l'impensable. Mais dans un sens, ça la soûlerait vraiment de devoir cirer les pompes toute la sainte journée avec des "Amekage" par-ci et "Amekage" par-là... En plus, elle ne venait même pas du village de Ame... Alors bon. Enfin, elle n'avait pas l'impression que c'était une question qu'il avait beaucoup entendu dans sa vie depuis qu'il est Amekage celui-là... Cette réflexion fit naître un miracle. Yume sourit. Si si, je vous assure que c'était un sourire ! Un vrai sourire, de sa part. Miraculeux... C'est incroyable qu'un tel évènement puisse sa passer aujourd'hui, en ce jour de pluie, devant les portes d'un village dans lequel elle était au départ sûre et certaine de s'ennuyer à en mourir. Non pas que l'ennuie l'embête plus que ça, mais avouez que passer ses journer à s'ennuyer plutôt qu'autre chose, c'était assez barbant. Enfin bref, tout ça pour dire que... Yume avait sourit, premier sourire depuis plus de deux ans. Et elle n'avait pas sourit à n'importe qui... Elle avait sourit - brêvement, très brêvement, je vous l'accorde, elle aurait eu l'air nunuche si elle l'avait gardé cloué sur son visage ce rictus... -. Mais elle avait sourit au chef du village ! Et vous savez la meilleur? Eh bien, la meilleur, c'est qu'elle sen foutait. Et oui, sourire à un clochard dans les rues de Tokyo ou à un chef de village, elle ne voyait pas la différence. Enfin si, l'un d'eux sentait le savon, et l'autre un combiné d'alcool, clope froide et sueur.

* J'me d'mande comment il va réagir à ma question... Si ça s'trouve, il va s'en foutre complètement et me dire que j'peux l'appeler comme je veux, ou alors, il va se fâcher comme quoi ce serait un affront total pour son Altesse... *

Bien sûr, Yume le jugeait comme ça interrieurement, mais ce n'était pas pour se moquer en quoi que ce soit de lui. Non, elle se basait sur son vécu, elle se basait sur les gens qu'elle avait déjà rencontré auparavant, a qui elle avait posé le même genre de question, et qui avaient tous réagi de manière totalement opposée. Bien sûr, il y avait toujours une chance pour que Akira soit un mec cool, sympa, etc... Mais ça, elle en doutait. Elle n'avait pas bonne image des "chef" qui se pensent tous plus fort les uns que les autres, mais espérons qu'on arrivera un jour à lui faire oublier tout ça. Espérons, sinon, les gens ne seront pas sortit de l'auberge. Le ciel était lourd et chargé, Yume était prête à parier qu'il y aurait un orage ici avant la fin de la nuit, ci ce n'est que maintenant. Elle le sentait à l'odeur de l'air. Vous allez me dire, comment est-ce qu'une femme qui s'occupe aussi peu de ce genre de chose peut-elle savoir quand est-ce qu'il va y avoir un orage? Eh bien, si celà peut vous rassurer, je n'en ai aucune idée.

_________________


Merci grande soeur !

Strani amori che •
Fanno crescere •
E sorridere tra le lacrime •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosuke' Fumi
¤ ~~ Co' Fonda' ~~ ¤ Chef de l'Akatsuki
¤ ~~ Co' Fonda' ~~ ¤ Chef de l'Akatsuki
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : dérrière toi avec mon katana !
Rang : Chef de l'Akatsuki
Villages : Akatsuki
Arme : Arsenal ninja - Katana (avec esprit a l'intérieur)
Ryos : 10000
Prime BingoBook : 100 000 Ryos
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Ven 8 Aoû - 23:29

akira c'ets quoi ce rp'zs je te reconnais pas là, sa va que ta mal au poignet sinon t'aurai frappé ><* car ce rp est vraiment moyen

Yume c'est très très bien sa *o*

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Uchiwa
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Rang : Amekage
Villages : Ame
Arme : Katana à chakra/Katana spéciaux/Poings américains/Kunais à doubles lames ...
Ryos : 10 000
Prime BingoBook : 1000 Ryos
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Ven 8 Aoû - 23:32

Je rapel que mon poignet est fouller !!! Rolling Eyes donc rp avec modération je sais

mais sa va mieux et sa revient Razz !


Yume a le même niveau que moi, ma sister TwT

_________________






Akira gentil Akira méchant



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-rpg-naruto.forumactif.biz
Yume Usaku
Ame
Ame
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 25
Localisation : Devine...
Rang : Bras droit du Amekage
Villages : Ame =3
Arme : Kunais et Shuriken ...
Ryos : 500
Prime BingoBook : 0 Ryos
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Sam 9 Aoû - 15:01

AH BON?! O.O

_________________


Merci grande soeur !

Strani amori che •
Fanno crescere •
E sorridere tra le lacrime •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Uchiwa
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
¤ ~~ Fonda' ~~ ¤
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Rang : Amekage
Villages : Ame
Arme : Katana à chakra/Katana spéciaux/Poings américains/Kunais à doubles lames ...
Ryos : 10 000
Prime BingoBook : 1000 Ryos
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Sam 9 Aoû - 15:02

Bah oui -- bakka nielo xD

_________________






Akira gentil Akira méchant



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-rpg-naruto.forumactif.biz
Yosuke' Fumi
¤ ~~ Co' Fonda' ~~ ¤ Chef de l'Akatsuki
¤ ~~ Co' Fonda' ~~ ¤ Chef de l'Akatsuki
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : dérrière toi avec mon katana !
Rang : Chef de l'Akatsuki
Villages : Akatsuki
Arme : Arsenal ninja - Katana (avec esprit a l'intérieur)
Ryos : 10000
Prime BingoBook : 100 000 Ryos
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Sam 9 Aoû - 16:32

me sent mauvais par rapport a vous lol

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Usaku
Ame
Ame
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 25
Localisation : Devine...
Rang : Bras droit du Amekage
Villages : Ame =3
Arme : Kunais et Shuriken ...
Ryos : 500
Prime BingoBook : 0 Ryos
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   Sam 9 Aoû - 16:41

... * Comprend pu rien *
Hein?! O.O
Attendez je suis une MOYENNE rp-giste ! MOYENNEUH ! ><
M-O-Y-E-N-N-E !

Edit Yosu : Pas bien de mentir tu es une forte rp-giste ^^

Edit Yume : C'pas vrai... et arrête d'éditer MES post... è.é

_________________


Merci grande soeur !

Strani amori che •
Fanno crescere •
E sorridere tra le lacrime •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel est gris, il pleut, et les oiseaux qui chantent ça soûle...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» Le rêve (PV Ciel et Tornade)
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» Septième ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Légends :: RPG :: Ame :: Portes d'Ame-
Sauter vers: